Reine Mélancolie

Effet d’optique
J’ai le ventre qui pique.
Hymne à la nuit,
Entraîne-moi dans tes danses immondes
Pour que dans ma tombe,
Dans mon éternelle nuit
Je danse pour toi
Dans mes habits de soie.

Vie apoplectique,
Cerveau électronique,
Le diable danse dans mes antres
Sa danse infernale et chaude,
Gigantesque nuit d’émeraude,
Le feu, mon âme au centre,
Je danse d’effroi,
Mes pieds dans le feu froid.

Reine Mélancolie
J’ai peur de moi.
J’ai peur de la vie.
J’ai perdu l’émoi
De mon enfance
En cadence.

Point critique,
Eternelle musique,
Les instruments qui s’emballent
Dans une symphonie harmonieuse
Pendant que la vie facétieuse
Donne le rythme du bal.
Les valses s’enchaînent,
J’oublie mes peines…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *