Ehsan valse

Il se cramponnait aux jambes de sa mère
Pendant qu’elle lui mitonnait des saveurs
Qui remplaçait le parfum doux mammaire.
Il la suivait pour être près de son cœur.

Devenu enfant, il se cachait dans la maison
Vide pour s’émerveiller des soieries et voiles
Qu’il aimait essayer à en perdre la raison.
Son caractère délicat intimement se dévoile.

Jeune adolescent fluet et loin des standards,
Il prie pour garder sa peau glabre et satinée.
Les claques du père n’en font pas un gaillard.
Les câlins de la mère n’aide pas le mâle né.

Alors Ehsan valse dans les robes de sa mère
Pour oublier son sexe, pour oublier son rang.
Ehsan valse avec un beau cavalier imaginaire
Aux yeux de personne car il habite en Iran.

Et aujourd’hui Ehsan valse aux yeux de tous,
Au bout d’une corde au milieu de la place.
Ehsan se balance sans montrer de frousse
Maintenant qu’il entame sa dernière valse.

Leave a Reply

Your email address will not be published.